Notre Histoire

Mon père Jean-Louis Théorêt fonda la ferme en 1980. Après avoir quitté son Montréal natal, plus précisément l'île Bizard où il grandit lui-même sur une ferme maraîchère, il s’acquit d'une petite terre avec sa femme Lise sur le bord du fleuve. Pour lui, Deschaillons-sur-St-Laurent, était l'endroit qui lui semblait le plus favorable en raison de ses terres sablonneuses et de sa proximité de l'eau. Il dû défricher et travailler fort pour faire de cette fermette ce qu'elle est aujourd'hui. Armé seulement d'une pioche et de quelques outils rudimentaires, il cultiva d'abord les tomates qui, à l'époque, faisaient la renommée de la région; les fameuses tomates de St-Pierre-Les-Becquets! Mais il ne s'arrêta pas qu'aux tomates et d'année en année il ajouta de nouveaux produits à sa récolte. À travers ses 40 dernières années, il n'a jamais cessé d'innover et d'améliorer sa petite ferme. Aujourd'hui il est le dernier maraîcher de notre région à cultiver non pas seulement des tomates, mais plus d'une quarantaine de variétés de fruits, légumes et fines herbes. 
Notre Ferme hier, aujourd'hui et demain
La vision de notre ferme a toujours été basée autour d'une agriculture des plus raisonnée. Malgré un peu plus de 7 hectares de culture maraîchère, mon père a su conserver des méthodes artisanales et rudimentaires. Beaucoup plus de travail me direz-vous? Vrai. Mais sans aucun doute, des produits d'une qualité inégalée. Nous utilisons des méthodes ancestrales utilisées par mon grand-père, que mon père a si bien su faire perdurer dans le temps. Que se soit sur notre tracteur 1952, notre planteuse en fer, nos rotoculteurs, notre semoir ` Planet junior` 1919 ou encore nos récoltes à la main pour l'ensemble de nos fruits et légumes; la simplicité et les manières d'antan sont notre base d'envol. Nous avons toujours opté pour une culture intensive et nous n'avons jamais accepter d'être plus grand que ce que nous pouvions toucher, voir et sentir tous les jours. C'est-à-dire, de rester suffisamment petit pour être en mesure de tout contrôler soi-même et assez grand pour pouvoir en vivre. Mon père a toujours dit que les plantes ont besoin d'attention chaque jour et changent très rapidement: «Si tu n'as pas le temps de faire le tour de tous tes champs chaque jour, tu n'es plus à l'écoute de tes plantes et tu en fais trop». C'est à cette philosophie de petite ferme intensive que nous sommes toujours demeurés fidèles. 
Même après 40 ans de jardinage, l'innovation et les recherches d'aujourd'hui sur la culture nous permettent d'être encore plus performants. Les changements climatiques et les enjeux sociaux nous obligent à intensifier et à moderniser des méthodes que l'on utilise ici depuis toujours comme la culture en serre, sous tunnel ou encore en couches chaudes. Ces façons de faire de la culture sont très favorables, autant au niveau environnemental qu'au niveau de la productivité et de la qualité.
Nos Méthodes

© 2018 Ferme Théorêt et Filles

  • Facebook Clean
  • Icône social Instagram